La vitrine de diffusion des publications et contributions des chercheurs de l'ÉTS
RECHERCHER

Politique de dépôt

Déposer le texte intégral des documents listés

Les professeurs de l’ÉTS peuvent déposer dans Espace ÉTS le texte intégral de leurs publications. L’autoarchivage d’articles dans un dépôt institutionnel par leur auteur est habituellement permis par les éditeurs de revues savantes, qui émettent dans ces cas seulement quelques conditions quant à la version du document qui peut être déposée en libre accès.

Pour les articles de périodiques, par exemple, la majorité des éditeurs, bien que détenteurs des droits, permettent le dépôt de l’une ou l’autre des versions produites par l’auteur, soit la version soumise pour publication, avant le processus de révision par les pairs (preprint) ou la version incluant les modifications apportées par le processus de révision par les pairs (postprint). Attention, quelques éditeurs seulement permettent le dépôt de la version finale, telle que publiée avec la mise en page de l’éditeur (published version).

Qui peut déposer dans Espace ÉTS?

Les professeurs et chercheurs de l’ÉTS dont les publications sont listées dans la vitrine Espace ÉTS sont invités à déposer une version plein-texte de leurs documents lorsqu’ils en ont le droit. Si cela vous intéresse, contactez-nous pour signifier votre intérêt. Généralement il suffira de nous faire parvenir votre version du document cité (postprint) pour que nous l'ajoutions à sa notice sur Espace ÉTS.

Pour l’instant, c’est le Service de la bibliothèque qui ajoute les métadonnées des documents et les fichiers correspondants dans Espace ÉTS.

Les avantages de déposer dans Espace ÉTS

Espace ÉTS est enregistré comme fournisseur de données répondant aux normes de l’Open Archive Initiative (OAI 2.0). Son contenu est donc régulièrement « moissonné » par plusieurs sites comme OAIster, ROAR et par différents moteurs de recherche comme Google. Les documents sont ainsi plus visibles et contribuent à un plus grand rayonnement des auteurs, des chercheurs ayant supervisé la recherche et de l’institution universitaire. (Pour une revue de la littérature à ce sujet, voir : A. Ben Wagner . 2010. « Open Access Citation Advantage: An Annotated Bibliography ». Science and Technology Librarianship).

Déposer dans Espace ÉTS c’est donc contribuer à une meilleure diffusion démocratique du savoir, tout en augmentant la portée de vos recherches.

Un document peut-il se retrouver dans plusieurs sites?

C’est possible. L’ÉTS a seulement un droit non-exclusif de diffusion du document. L’auteur déposant est libre de déposer ses documents sur son site personnel ou tout autre site Web, pour autant que ça ne contrevienne pas à son entente avec l’éditeur et/ou détenteur du droit d’auteur.

Questions de droit d’auteur

Espace ÉTS a été conçu pour une utilisation personnelle et dans le cadre d’activités de recherche. Toute autre utilisation des documents inclus nécessite l’autorisation de leurs auteurs ou éditeurs.

Le déposant a la responsabilité de s’assurer qu’il n’enfreint pas le droit d’auteur. Le déposant doit obtenir les autorisations nécessaires s’il n’est pas le seul détenteur des droits d’auteur. Le déposant comprend et accepte que le document soit rendu accessible à tous, gratuitement. Si un document a été publié, il est nécessaire de vérifier le contrat qui a été signé et par lequel plusieurs droits ont pu être cédés à l’éditeur.

Le site Sherpa/Romeo présente les politiques en matière d’archivage de plusieurs éditeurs. Les sites Web des éditeurs peuvent aussi être consultés pour savoir ce qui est autorisé. Si l’éditeur n’autorise aucune forme d’autoarchivage, un lien hypertexte (DOI ou URL) sera ajouté pour un accès restreint sur le site de l’éditeur. Le Service de la bibliothèque peut s'occuper de la vérification des droits d'autoarchivage général, mais l'auteur est le seul à connaitre les conditions spécifiques du contrat signé avec l'éditeur.

Si les droits n’ont pas été cédés aux éditeurs, seule l’autorisation de tous les auteurs est requise pour que le document soit mis en accès libre sur le site.